Futur du travail

Demain, tous free-lance ?

7/11/2018

Travailler en free-lance est de plus en plus répandu. Selon Forbes, les free-lance représentent 35% de la force de travail aux Etats-Unis en 2017, et ce pourcentage pourrait passer à 50% en 2020 - la moitié de la population devenant free-lance au moins partiellement, i.e. pour son revenu principal ou pour un revenu d'appoint. La Harvard Business Review y voit une tendance de fond, incluant désormais top managers et consultants de haut vol parmi les travailleurs indépendants, renommés les 'super temporaires' (supertemp).


L'article de Forbes dresse un portrait encourageant de la situation avec une majorité de free-lance ayant volontairement choisi ce mode de travail (63% contre 53% en 2014) et appréciant leurs conditions de travail (à 79%).



Alors que la technologie permet de travailler plus facilement à distance, de nombreuses plateformes sont disponibles pour trouver des missions, souvent spécialisées par compétences. On trouve par exemple: hopwork.fr, codeur.com, upwork.com, textmaster.com, sans oublier les mastodontes de la "nouvelle économie du partage" comme Uber ou Deliveroo.


La volonté d'être indépendants côté employés, le besoin de flexibilité côté employeur contribuent à cet essor. La croissance des espaces de coworking est aussi une conséquence - et un moteur - de cette évolution. 



En France


Cette tendance existe aussi en France, où l'on compte déjà 30% de free-lance (13 millions de personnes) selon une étude de McKinsey en 2016.


Alors serons-nous bientôt tous des travailleurs indépendants payés à la mission ? Nous le serons probablement de plus en plus, mais pas forcément plein temps, et pas forcément pour longtemps. Selon l'étude McKinsey, les missions freelance restent uniquement un revenu d'appoint pour 56% de travailleurs indépendants, et une situation temporaire subie pour 30% d'entre eux.

Cette tendance reste cependant en plein essor et pose de nombreuses questions réglementaires (sécurité sociale, précarité, formation,...) sur lesquelles les gouvernements - et entreprises- doivent continuer à se pencher.

Nos articles

Découvrir
nos autres articles

Bien-être

Pourquoi Urban Sports Club est l’application faite pour les digital nomades ?

Travailler dans des villes ou des pays différents, effectuer les tâches que vous souhaitez, rencontrer des collègues de tout horizons : la flexibilité et la mobilité du digital nomade que vous êtes, vous permettent d’aménager votre vie privée et vos loisirs avec une certaine souplesse.

Futur du travail

Le portage salarial : un statut indépendant pas comme les autres

Le portage salarial est une forme d’emploi qui séduit de plus en plus les indépendants, les cadres en reconversion professionnelle ou encore les jeunes.

Bien-être

Lutter contre le gaspillage alimentaire avec des repas de qualité

En proposant des invendus de qualité à ses consommateurs, Karma transforme chaque excédent de nourriture en un repas moins cher. Ensemble luttons contre le gaspillage alimentaire. CODE DE REDUCTION : KARMAW

Découvrir tous nos articles